AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Passion quand tu nous tient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Liv I. Munrose

avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 27
[ Nom et Prénom * ] : Liv I. Munrose
[ Passions et Loisirs * ] : Music,Shops & Friends
[ Ton Humeur * ] : Perfect
Classe Sociale : Bourgeoise
Date d'inscription : 27/04/2008

100% ME
Phrase Perso: « Je suis le pire dans tout ce que je fais de meilleur »
Links:
Topic: Open :)

MessageSujet: Passion quand tu nous tient   Jeu 1 Mai - 20:33

Live était assise sur un banc derrière la plaque de PVC qui la séparait de la glace. Elle enfilait ses patins blancs avec son prénom brodé dessus (et oui quand on pouvait accéder au luxe pourquoi se priver ?). Cela faisait bien au moins 3 années qu’elle n’avait pas glissé, son retour sur la glace se promettait d’être plus que comique mais heureusement ce matin ils devaient être sans exagérer 3 personnes à patiner. Elle pouvait au moins être tranquille et se concentrer sur les méthodes de pirouettes qu’elle avait du complètement oublier.
Liv finit d’attacher ses lacets et se leva puis fit des slaloms sur place pour voir si ses patins étaient bien attachés. Elle marcha jusque l’entrée de la glace et y accéda sans crainte.

La jeune fille fonça vers le centre et se lança. Elle fit une double pirouette en s’étonnant de sa capacité à pouvoir le refaire. Elle patina de long en large histoire de se familiariser avec l’endroit et se mit à patiner en marche arrière. Elle manqua de renverser une petite fille et s’en excusa. Et oui 3 ans sans compétition ça laisse des traces on ne redevient pas une pro en une minute malheureusement. Cela lui rappela les années de galère ou ses parents la forçaient à avoir une passion qui ne la branchait pas vraiment. Elle faisaient des compétitions, les gagnaient mais cela ne lui faisait absolument ni chaud ni froid. La seule chose qui lui faisait plaisir c’était de voir les yeux illuminés de ses parents une fois qu’elle était sur la première marche.

Pour la première fois Liv trouva le plaisir de se laisser glisser. Peut être que la pression qu’elle n’avait plus redonnait enfin un sens à ce sport. Bef elle n’était pas la pour ressasser le passé mais plutôt pour se changer les idées et peut être voir des nouvelles têtes.
Elle se rabattit sur les côtés faisant une petite pause, remit en place ses gants et repartit comme une furie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Clayton Donovan

avatar

Féminin Nombre de messages : 72
Age : 28
[ Nom et Prénom * ] : Donovan Mickael Clayton
[ Passions et Loisirs * ] : Droit & Basket-Ball & Draguer ?!
[ Ton Humeur * ] : Sélectif
Classe Sociale : Bourgeois
Date d'inscription : 30/04/2008

100% ME
Phrase Perso: Il y a deux sortes d’hommes ; ceux qui pensent à s’amuser, et ceux qui s’amusent à penser [ Willemetz ]
Links:
Topic: Open :)

MessageSujet: Re: Passion quand tu nous tient   Ven 2 Mai - 14:58


    Pour ne pas changer, ce matin encore Mika se voit réveiller par son réveil matin, qu’il balança contre le mur histoire de lui ôter la vie. Cependant, lorsqu’il regarda l’écran, celui-ci lui indiquait qu’il n’était que 10h30 un samedi matin. N’est-ce pas ce que l’on appelle la haine ? Ce voir réveiller si tôt un week-end ? En fait pas vraiment non, Mika commençait à s’habituer à cette façon de vivre, ou plutôt à cette façon d’être perturbé d’un si bon sommeil.

    Sans espoir, il se leva de son lit tout en se dirigeant vers la douche histoire d’être tout beau tout propre. Qu’allait-il pouvoir faire à une heure aussi matinale ? Rester dans sa villa ? Pas question, bien trop vide il lui fallait de l’air pure et respirer un grand coup pour se remettre de la soirée d’hier, à laquelle il était partit bien plus que bourré. Son remède ? Un tour à Central Park avec un bon café qui le réveillera et le fera décuver.

    Il enfila un simple jeans Levi’s et un sweat noir par-dessus, il n’avait pas besoin d’être sapé classe pour faire un tour à Central Park, surtout à cette heure, il était sûr qu’il ne rencontrerait pas l’âme sœur dans ce parc. Il se chaussa de ses converses Chuck Taylor indémodable et ajusta sa veste en cuire Calvin Klein histoire de ne pas avoir trop froid, oui car les matins New Yorkais étaient connus pour être assez glacés.

    Mika voulant absolument respirer l’air frais et matinale qu’il s’obligea à faire le chemin à pied, même s’il n’y avait pas tellement de route à faire, cela lui ferait un grand bien. Ce n’est qu’après quelques minutes de marche qu’il se retrouva dans ce grand parc, fleuris de tous les coins et colorés d’innombrables couleurs, il y pénétra donc mais à son grand désespoir il se rappela qu’il avait oublié son frappuccino. Il fit donc demi tour et s’arrêta au premier Starbucks du coin, commanda vite fait bien fait un frappuccino moka/caramel et partit à nouveau en direction de la patinoire cette fois-ci.

    Pourquoi la patinoire ? Parce que Central Park était blindé de petits vieux promenant leurs toutous et pour vous dire franchement, ils squattaient tous les bancs mis à la disposition de la citoyenneté et pas uniquement de la catégorie 3eme âge. La patinoire, elle, était connue pour être assez vide, personne à part peut-être les professionnels s’y aventuraient histoire de s’entraîner, personnellement, Mika n’avait rien d’un adepte de la glace mais n’était pas non plus naze en la matière, mais il s’y était incrusté uniquement pour regarder les gens faire ce qu’ils ont à faire, rien d’autre.

    Lorsqu’il arriva, la patinoire ne comprenait pas plus de 4 personnes, dont une demoiselle blonde qui avait tout l’air de quelqu’un s’y connaissant et sachant faire ce que pratiquement personne n’ose tenter. Il se contenta de s’installer sur le premier banc venu, de siroter son frappuccino et de regarder les artistes à l’œuvre.

    Cette jeune femme avait l’air de voler dans les airs en faisant ses pirouettes, tout ce qu’elle faisait avait l’air si simple tellement qu’elle les pratiquait avec légèreté, enfin bref, Mika examinait sa façon de faire et se taisait de peur de la perturber dans son art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ham_d0une
Liv I. Munrose

avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 27
[ Nom et Prénom * ] : Liv I. Munrose
[ Passions et Loisirs * ] : Music,Shops & Friends
[ Ton Humeur * ] : Perfect
Classe Sociale : Bourgeoise
Date d'inscription : 27/04/2008

100% ME
Phrase Perso: « Je suis le pire dans tout ce que je fais de meilleur »
Links:
Topic: Open :)

MessageSujet: Re: Passion quand tu nous tient   Ven 2 Mai - 20:09

Liv continua sans vraiment faire attention à son entourage, ils pouvaient être 4 ou 1000 à la regarder elle ne se rendait même pas compte. Quand elle était sur la glace rien ne comptait elle se sentait seule avec elle-même comme ci le monde autour d’elle s’arrêtait de tourner le temps d’une pirouette. C’est peut être cette méthode qui lui avait coûté un nombre incroyable de trophées. Ce matin il fallait vraiment la secouer pour qu’elle puisse remarquer votre existence ou bien si par malheur elle venait à vous renverser … Au moins ici elle ne risquait pas de croiser des gens de son « monde » qui prennent la patinoire pour un loisir de beauf. Où plutôt cela était une raison pour ne pas avouer d’avoir peur de se casser un ongle.

Au bout d’un bon quart d’heure sans s’arrêter elle retourna sur le bas coté attraper une bouteille d’eau dans son sac. Elle bue une gorgée et posa la bouteille sur le banc. Liv profita de cette pause pour resserrer ses patins qui commençaient sérieusement à bailler. Elle remit en place son sweat Prada en cachemire prune puis fouilla une grosse minute dans son sac pour y trouver un élastique afin de s’y attacher les cheveux. A vrai dire patiner avec les cheveux dans les yeux ce n’était pas l’idéal. En fond sonore un bon vieux morceau de rock retentit, sur ces notes Liv ne put s’empêcher de chanter le refrain sans se rendre compte qu’elle n’était pas toute seule : comme on dit le ridicule ne tue pas !

Elle regarda l’heure sur son portable il était exactement 11h30 ce qui lui restait une bonne heure avant d’aller retrouver des amis pour déjeuner. Avant de retourner sur la glace elle s’allongea sur le banc complètement claqué par cette subite reprise. Liv commença une série d’étirement histoire de ne pas arriver à genoux à ce fameux restaurant. En faisant cet exercice elle fit un faux mauvais éclatant la bouteille d’eau au sol comme d’habitude elle ne l’avait pas fermé. Elle fouilla donc encore une fois dans son sac et y trouva des mouchoirs pour éponger le sol. Elle n’avait pas vraiment prévue ce dérapage …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passion quand tu nous tient   

Revenir en haut Aller en bas
 

Passion quand tu nous tient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elite Of New York :: ON THE UPPER EAST SIDE :: { THE ICE SKATING } -